©  & TM 2000 MOURON.CASSANDRE

«  Il me semble maintenant que j’aurais moins à redouter le ridicule de vous dire que j’aime terriblement la beauté et que c’est de cet amour insatisfait que je meurs... » A.M Cassandre. Extrait d’un courrier du 17 aout 1950 de A.M.Cassandre à Lola Saalburg.