©  & TM 2000 MOURON.CASSANDRE

« Si aujourd’hui j’ai à peu près abandonné la publicité pour me consacrer seulement à la peinture, c’est parce que j’étais ulcéré de cette constante confusion des valeurs qu’on ne peut guère empêcher dans l’etat actuel des choses (…). Et je renonce à ce que j’avais cru un moment, c’est-à-dire qu’on pourrait se servir des moyens grossiers de l’affiche pour atteindre les fibres les plus profondes du spectateur, le toucher dans sa vie sensible et affective, eveiller son intellectualité. C’était sans doute trop demander. »    A.M.Cassandre