AM. CASSANDRE PAR ALAIN WEILL

« La poésie, voila un mot qu’on ne prononce plus guère; quant aux poètes, ils rasent les murs de peur qu’on se moque. Et pourtant tout est là. Passer en revue les affiches de Cassandre avec ce regard en donne sans doute la clé. C’est cette « poétique de l’espace » dont parlait son fils, Henri Mouron, qui provoque une émotion rare, souvent unique. Cassandre, qu’on présente ici, en reste une référence incontournable, un modèle. Et si on reparlait de poésie au siècle de l’ordinateur ? »     Alain Weill pour la BnF, 2005.

©  & TM 2000 MOURON  AM.CASSANDRE